Tout ce que vous devez savoir pour emmener votre chien en paddle board


Le SUP avec un chien, qu’on appelle aussi cani-paddle, est une activité de plus en plus tendance vous permettant de passer du temps avec votre compagnon à quatre pattes. Plusieurs l’ont déjà expérimenté alors que d’autres aimeraient le faire. Mais par où commencer? Laissez-nous vous partager quelques pistes qui vous permettront d’être adéquatement préparé pour votre première sortie accompagnée de votre pitou.


Déjà, pour la majorité des chiens, les planches de SUP ont un avantage sur le kayak et le canot : il est beaucoup plus facile d’y monter et d’en descendre. Le SUP est également moins contraignant que d’autres types de sport nautique, car il laisse une plus grande liberté de mouvement. Avec un peu de pratique, un programme d'entraînement simple et une planche stable, la plupart des duos maître-toutou peuvent apprendre rapidement à maîtriser cette nouvelle activité et à partager de beaux moments sur l’eau.


Au fond, tout ce que votre fidèle compagnon désire, c’est passer le plus de temps possible avec vous. Le calme de la nature sera bénéfique pour vous deux en plus de renforcir votre lien d’attachement et de confiance.


Vous voilà convaincu, sans trop savoir par où commencer? Avant tout, avez-vous déjà votre planche à pagaie? Les propriétaires de planches natür SUP partent du bon pied avec une planche gonflable idéale pour pagayer avec un chien puisqu’elles offrent une excellente traction pour les pattes de toutou en plus d’être très stables. Et est-ce que ses griffes peuvent endommager les planches? La réponse est non, alors ne vous inquiétez pas! Les planches natür SUP, avec leur double épaisseur de PVC, sont conçues pour être solides et résistantes.


La sécurité avant tout


Le meilleur premier conseil qu’on puisse vous donner, c’est de vous assurer d’être d’abord confiant seul sur votre planche à pagaie avant de tenter de l’être pour deux. Si vous êtes déjà un adepte de cette activité, vous pouvez maintenant penser à la sécurité de votre animal.


Pitou aura lui aussi besoin de son principal équipement de sécurité : une veste de flottaison. Bien que certains chiens soient plus habiles que d’autres dans l’eau, le vôtre devra tout de même, par souci de sécurité, porter une veste. Privilégiez-en une de flottaison munie d’une petite poignée sur le dessus, ce qui vous permettra d’aider votre animal à regagner la planche en cas de chute.


Si vous tombez tous les deux à l’eau, la veste lui donnera confiance et il se fatiguera moins vite. Vous serez aussi rassuré de ne vous concentrer que sur votre propre remontée avant celle de votre chien.


Question d’éviter les chutes, natür SUP a aussi développé un tapis antidérapant confortable en mousse EVA que vous pourrez installer au bout de votre planche pour votre animal :

https://www.natursup.com/product-page/patte-thaie-tapis-pour-chien






L’apprentissage du paddle board pour votre chien (sur la terre ferme)


Avant d’entreprendre une première sortie sur l’eau, on vous conseille de vous entraîner sur la terre ferme et dans un environnement connu. Si votre animal est habitué à la baignade et qu’il s’y plaît, il vous sera encore plus simple de lui apprendre à vous accompagner sur l’eau.


Lors de la préparation de votre matériel de SUP gonflable, laissez votre chien se promener et renifler un bon coup afin qu’il se familiarise avec la planche. Invitez-le à monter et à se promener sur la planche afin qu’il s’acclimate à cette nouvelle sensation qu’il aura sous les pattes. Cette étape est cruciale pour lui donner confiance et éviter de le faire paniquer. Plus il sera à l’aise au sol, plus il sera confiant une fois sur l’eau.


Assurez-vous que votre chien comprenne que la planche est un endroit pour s'asseoir et non pour s'amuser. Certains le saisissent rapidement tandis que d'autres ont besoin de plus de temps pour apprivoiser le concept. Soyez patient avec votre compagnon à quatre pattes! Pour chaque bon comportement, comme lorsqu’il y est assis ou allongé, récompensez-le avec une gâterie afin de l’inciter à répéter le geste.


Une fois que toutou semble bien à l’aise sur la terre ferme, vous êtes prêts à tenter le coup sur l’eau. N’oubliez pas que la sensation sera très différente avec lui sur la planche, bien que vous en soyez un habitué. Vous devrez aussi retrouver votre stabilité.